Créer sa chaise hamac suspendue

Créer, Décoration, Featured Homepage

Chaise Hamac Suspendue

Ah qu’il est bon de se reposer, doucement bercé par le balancement du hamac… Mais vous n’avez pas deux arbres parfaitement espacés pour y suspendre un hamac ? Nous avons la solution ! Suivez notre tutoriel en pas à pas et réalisez vous-même votre chaise hamac suspendue. L’avantage c’est que vous n’avez besoin que d’une branche pour sa suspension, et qu’elle peut être utilisée aussi bien en extérieur qu’en intérieur.

Ce qu’il vous faut

Fauteuil suspendu matériel
  • Coupon de toile de 2,5 mètres de long
  • 5 mètres de corde bien résistante 
  • Un tourillon en bois (hêtre ou chêne) de 90 cm de long et 3 cm de diamètre.
  • Un maillon rapide en acier (qui supporte 300 kg)
  • Un mousqueton en acier de 88 mm qui supporte 100 kg
  • Une machine à coudre
  • Une perceuse avec une mèche à bois de 1,2 cm

Préparer et coudre la toile

Prenez un morceau de toile de 2,50 m x 1,90 m (pour un fauteuil enfant 2 m x 1,5 m suffiront).

Veillez à prendre une toile bien résistante, de préférence testée et adaptée pour une utilisation de type transat ou hamac.

Découpez la toile pour obtenir un trapèze (Voir notre schéma). 

Placez les ciseaux sur le bord haut à 25 cm du bord et découpez en triangle en descendant jusqu’aux coins du bas (traits pointillés noirs sur le schéma)

Le trapèze est prêt : vous avez deux côtés parallèles en haut et en bas (en rouge sur notre schéma), et 2 côtés obliques (en bleu).

Coudre un fauteuil suspendu
Coudre un fauteuil suspendu

1. Commencez par coudre un ourlet sur les deux côtés rouges. Pour cela, repliez sur 1 cm le tissu, marquez le pli au fer puis repliez le une seconde fois sur lui même.

Coudre un fauteuil suspendu

2. Fixez vos deux plis avec des épingles.

Coudre un fauteuil suspendu

3. Avec la machine, cousez au point droit sur toute la longueur. 

Coudre un fauteuil suspendu

4. Sur les deux autres côtés du tissu, c’est à dire les côtés obliques, vous allez réaliser une coulisse qui permettra de passer la corde. 

Coudre un fauteuil suspendu

5. Pour cela, repliez le tissu sur 1 cm, marquez le pli au fer, puis repliez-le à nouveau sur lui-même sur 4,5 cm après avoir rentré le coin à l’intérieur. Marquez ce pli large au fer, et épinglez.

Coudre un fauteuil suspendu

6. Réalisez une couture au point droit sur le bord intérieur du rabat, de manière à former la coulisse. Pour renforcer sa solidité et sa résistance, faites une seconde couture parallèle à la première et assez proche. Gardez un bel espace d’environ 4 cm pour pouvoir passer facilement votre corde un peu plus tard. 

Assemblage du fauteuil

Bois fauteuil suspendu

1. Sur le tourillon en bois, marquez deux points à 5 et à 10 cm de chaque extrémité. 

Bois fauteuil suspendu

2. Avec la perceuse et une mèche adaptée de 1,2 cm, faites un trou sur chaque repère, soit 4 trous au total. Avec du papier de verre, vous pouvez poncer légèrement les bords des trous, pour une jolie finition.

Toile fauteuil

3. Étape cruciale : il faut à présent passer la corde de la bonne manière pour solidariser le tourillon avec le tissu

Prenez la corde, faites un noeud à 10 cm de son extrémité, puis passez-la par l’extrémité sans noeud dans le trou à l’extrémité gauche du tourillon. 

Puis passez la corde (par son extrémité sans noeud toujours) dans la coulisse de gauche de la toile, en commençant par l’extrémité du bord le plus long (point A sur le schéma) pour la faire ensuite ressortir au point B.

À environ 1 mètre du premier noeud, faites un second noeud, puis passez la corde dans le second trou de la partie gauche tourillon. 

Ensuite passez la corde dans le trou intérieur de la partie droite du tourillon, et faites un noeud à environ 1,20 m de l’extrémité de la corde. A présent vous allez à nouveau glisser la corde dans la coulisse du tissu. Pour cela insérez la corde par le point C du tissu (en haut à droite du trapèze), et faites-la ressortir par le point D. Passez la corde dans le dernier trou disponible du tourillon, et faites un noeud à environ 1 m du précédent noeud que vous avez fait. 

Vérifiez l’ajustement et bougez légèrement les emplacements de vos noeuds si besoin. Le plus important c’est qu’il y ait autant de longueur de corde entre la coulisse droite et la coulisse gauche de votre tissu, de manière à ce que votre fauteuil soit bien équilibré.

Ensuite, il ne reste plus qu’à fixer votre chaise sur un arbre, une poutre, un plafond, à l’aide d’un crochet, d’une cheville d’acier et d’un mousqueton.

Avant de vous asseoir, il est recommandé de bien tester la solidité de la chaise en s’appuyant dessus, ou en y posant un objet lourd.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à trouver l’endroit parfait pour y suspendre votre chaise hamac, en intérieur ou extérieur, à prendre un bon livre et une citronnade et à vous la pause détente bien méritée !

Êtes-vous prêt à vous relaxer dans votre chaise hamac suspendue tout confort ?

Last modified: juillet 14, 2020

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.